Coucou tout le monde ! Comment allez vous aujourd’hui ?

Comment c’est passé votre rentrée ? Êtes-vous dans la même école que l’an dernier ou c’est une nouvelle ?

Désolée de ne pas avoir fait de sortie la semaine dernière mais faut dire que ça été les branle bas de combat pour moi au boulot ! Entre la reprise du sport, qui est important dans mon boulot, après 02 mois sans trop en faire mon dieu ça a piquer ! Et le déménagement, le weekend dernier, de mon neveu qui rentre dans une école supérieur en octobre, mon dieu je n’ai pas vu passer la semaine et encore moins le weekend.

Enfin bref c’est l’histoire de ma vie et vous vous en moquez !

Du coup aujourd’hui je vais vous parler du manga qui est un peu mon enfance, Et c’est Fruit Basket ! Mon dieu quand ils ont annoncé le remake j’étais aux anges <3

Fruit Basket est un manga de Takaya Natsuki parut au édition Akata, Delacourt pour la 1ère édition avec 23 tomes et au édition Delcourt/Tonkam pour l’édition Deluxe avec 12 tomes.

La série existe aussi en anime qui se décline avec 02 différentes versions. La première datant de 2001 regroupant 26 épisodes et retraçant grosso-modo les 5-6 premiers tomes de la série. La version de cette année, disponible sur wakanim et ADN, comprenant actuellement 23 épisodes (enfin 24 si on compte celui qui sortira ce soir à 19 h 24, je sais c’est bizarre 19 h 24 mais c’est l’horaire de sortie). Cette nouvelle adaptation retracera l’intégralité de la version manga

Synopsie (Nautiljon) :

Tôru (ou Tohru en vf) Honda, adolescente joviale et positive, vient fraichement d’entrer au lycée lorsqu’elle perd sa mère, Kyôko, dans des circonstances dramatiques. Orpheline, elle est recueillie par son grand-père paternel mais, suite à diverses contraintes, elle doit quitter sa demeure le temps de quelques travaux. Ne souhaitant pas importuner ses amies, elle s’installe dans une tente, seule, sur un terrain vierge et qu’elle pense loin de tout.

Plus tard, alors qu’elle se rend au lycée,
Tôru a la surprise de découvrir qu’une maison se trouve sur son chemin. Intriguée, elle s’approche et fait la connaissance de Shigure Sôma, qui n’est autre que le cousin d’un de ses camarades de classe, Yuki Sôma. Ces derniers, intrigués par son histoire, finissent par découvrir la réalité et la dureté de sa situation. Shigure lui propose donc de venir habiter chez eux le temps des travaux, en échange de quoi elle s’occupera des tâches ménagères, puisqu’ils ne sont absolument pas doués pour cela. Tôru finit par accepter mais, au cours de son séjour, elle découvre l’étrange secret de la famille Sôma : plusieurs membres de la famille sont maudits !

Au début ce manga est sympathique et tout mignon, un vrai petit shojo avec la petite touche de surnaturel. mais au fur et à mesure de l’histoire avance, il devient un peu plus sombre au fil des épisodes. La malédiction des Soma est de plus en plus pesante pour Tôru qui de plus en plus à en percé les secrets.

On s’accroche très facilement aux personnes, que se soit de Yuki le beau prince qui est du signe du rat, de Kyo le chat sauvage rejeté des Sôma, Shigure le chien fidèle à Akito ou Hatori le dragon (hippocampe ?!) médecin des Sôma. Chacun des personnages ont des histoires bien à eux du à leur signe.

Mais que cache réellement cette malédiction ? Tôru supportera t-elle de vivre avec eux avec ce tel poids que chacun portent ?

Sur ces belles questions je vous laisse avec les chapitres de la semaine avec un petit supplément pour me faire pardonner de la semaine dernière :

-Qishi huanxiang Ye Chapitre 142

-Qishi huanxiang Ye Chapitre 143

-Assassin’s pride Chapitre 9

-Ghost Jack Chapitre 15

-Ghost Jack Chapitre 16